La monnaie

La MIEL en Gironde

La MIEL est une monnaie locale complémentaire qui se présente sous la forme de billets, et qui permet d’acheter des biens et des services auprès des partenaires d’un réseau couvrant 6 zones, dites « alvéoles » : Libourne, l’Entre-deux-Mers, le Sud-Gironde, Bordeaux,  Saint-Loubès et Saint-Médard-en-Jalles.

System • une photo avec une légende
Elle est en circulation en Gironde (lancement à Libourne) depuis janvier 2013.

Les prestataires

Ce sont des professionnels (commerçants, artisans ou professions libérales) et des associations  situés un peu partout en Gironde  qui acceptent la miel en paiement. Ils adhèrent à l’association La MIEL, signent une charte d’engagement et un contrat d’entente mutuelle.

Les prestataires peuvent échanger entre eux en miels et peuvent proposer une réduction aux utilisateurs de miels. Ils peuvent convertir leur excédent de miels en euros, moyennant une commission de 2%.

Certains prestataires sont comptoirs d’échange de La MIEL, c’est-à-dire que tout·e adhérent·e de La MIEL peut venir y échanger des euros contre des miels.

« Quand j’ai trop de miels, j’en fais quoi ? »

Seules les prestataires peuvent reconvertir leurs miels en euros auprès de l’association La MIEL, lorsqu’elles en ont le besoin et qu’elles n’ont pas pu les utiliser dans le réseau avec d’autres professionnels. Cette reconversion suppose une contribution de 2% des prestataires demandeurs, pour inciter à une circulation maximum de la monnaie locale sur le territoire. Lors de cette reconversion de miels en euros, une facture est fournie à l’entreprise qu’elle comptera comme charge dans sa comptabilité.

A terme, l’objectif est qu’il y ait de moins en moins voire plus du tout de reconversion demandée. Pour autant cette contribution de 2% est reversée pour l’ensemble de réseau La MIEL, car elle alimente le fonds de soutien, micro-crédit à disposition des prestataires qui en font la demande.

System • une photo avec une légende

Les particuliers

Les particuliers  utilisateurs  règlent une adhésion annuelle, ce qui leur permet d’échanger des euros contre des miels dans des comptoirs où le taux de conversion, légiféré et immuable, est

1 euro = 1 miel

Les euros échangés sont placés sur un livret associatif géré par la coopérative de finance solidaire La Nef, pour constituer le fond de garantie (1000 miels en circulation = 1000 euros sur le fond de garantie).

System • une photo avec une légende